Advertisement
Kumenyekanisha
Discours de bienvenue de S.E le Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale
Yanditswe taliki ya 28-07-2014 - isaha 18:08'

Discours de bienvenue de S.E le Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale à l’occasion des cérémonies d’ouverture des travaux de la semaine de la diaspora organisée par le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, Bujumbura, Hôtel Royal Palace, le 28 juillet 2014

Excellence Mr le Premier Vice-Président de la République,
Honorables parlementaires,

Excellences mesdames/messieurs les chefs de missions diplomatiques et consulaires,

Mesdames/Messieurs les hauts cadres du Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale,
Mesdames/Messieurs les responsables des sociétés publiques et privées,

Chers compatriotes de la diaspora,

Distingués invités,

Mesdames/Messieurs,

C’est un honneur et un grand plaisir de vous souhaiter la bienvenue dans cette salle de l’hôtel Royal Palace à l’occasion du lancement de l’édition 2014 de la semaine dédiée aux Burundais de l’étranger, communément appelés la Diaspora Burundaise.

Actualité oblige, permettez-nous de commencer par souhaiter une bonne fête de rupture du jeûne à nos amis musulmans ! Nous espérons que le mois de ramadhan a été très bénéfique et que le Tout Puissant a exaucé les prières et la foi fervente des musulmans pour des grâces et bénédictions sur eux-mêmes, leurs familles et notre pays le Burundi.

Nous aimerions par ailleurs, saisir cette occasion pour exprimer notre compassion envers les familles et les pays qui viennent d’être éprouvés par deux accidents d’avion très sanglants. Nous pensons spécialement aux familles néerlandaises, françaises à toutes les victimes de ces catastrophes aériennes. Nous leur souhaitons beaucoup de courage dans ces moments de dures épreuves.

Excellence Mr le Premier Vice-Président,
Chers compatriotes de la diaspora,
Distingués invités,
Mesdames/Messieurs,

Comme d’aucuns le savent, le Gouvernement du Burundi a confié au Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale la mission de protéger et de défendre les intérêts du Burundi à l’étranger et d’assister les ressortissants burundais à l’étranger. Il incombe également à notre ministère d’élaborer une politique assurant un lien de coopération dynamique et effectif avec la diaspora et d’en assurer l’administration et la protection consulaire.

C’est dans cette optique que le Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale a prévu dans son plan d’action annuel, l’organisation chaque année d’une semaine dédiée à la diaspora.

Il ne s’agit pas d’un événement sensationnel ou de stratégie de séduction passagère de la diaspora mais d’une action d’envergure guidée par une politique bien réfléchie visant l’association pour ne pas parler de l’implication de la diaspora aux efforts de reconstruction du pays et de promotion des atouts et opportunités d’investissement.

Comme nous le constatons d’ailleurs dans le décret n°100/101 du 3 avril 2013 portant révision du décret n°100/180 du 27 octobre 2009 portant réorganisation du Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale, le Gouvernement du Burundi a confié à notre ministère la mission de faire la promotion de l’investissement étranger au Burundi.

Nous sommes convaincus que les Burundais de l’étranger, de par la multitude des pays où ils ont érigé domicile et les richesses abondantes des talents et des motivations, peuvent apporter une contribution très importante dans cet objectif d’attirer les investissements étrangers au Burundi.

Excellence Mr le Premier Vice-Président,
Chers compatriotes de la diaspora,
Distingués invités,
Mesdames/Messieurs,

La semaine de la diaspora est organisée à un moment favorable à la promotion des investissements au Burundi. En effet, sur tout le territoire national, la sécurité est très bonne. Sur les mille et une collines, la paix est une réalité. Le reste n’est que défi ou opportunité. Ce ne sont pas des mots creux, vous êtes sur place pour le constater par vous-mêmes et être des ambassadeurs bien informés et outillés.

Nous avons donc choisi cette période généralement des vacances pour inviter tous les Burundais de l’étranger qui le souhaitent et le peuvent, à faire le déplacement de Bujumbura afin de voir de leurs propres yeux les réalisations acquises depuis la restauration de la paix et de la démocratie dans notre pays ; de retrouver leurs frères et sœurs de la diaspora et de l’intérieur du pays afin de pencher sur les projets et les stratégies d’investissement avisé au Burundi et de partager les expériences acquises dans les pays d’accueil.

Qu’il me soit permis ici de commencer par exprimer ma profonde gratitude à vous, Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République, pour avoir accepté de rehausser de votre présence les présences assises où les cadres de différents ministères, les Burundais de l’étranger, les entreprises et promoteurs de projets de l’intérieur du pays et nos partenaires au développement se retrouvent pour échanger les expériences, les idées et les stratégies devant permettre au Gouvernement de finaliser sa politique migratoire, d’exhorter la diaspora à investir davantage dans la mère patrie et de faire une promotion dynamique et fructueuse des atouts et opportunités d’affaires au Burundi.

Nos remerciements vont ensuite à tous les Burundais de l’étranger qui ont bien voulu répondre à notre invitation. Nous savons que le séjour dans la mère patrie exige souvent un budget important surtout qu’il y a pour certains participants ici présents, plus d’un billet d’avion à payer et des dépenses assez considérables liées à des besoins divers.

Mais permettez-nous de rappeler, comme notre tradition nous l’enseigne, que quand on donne à sa mère, on ne compte pas ! Et n’ayez aucune ombre de doute que votre mère patrie vous en est très reconnaissante ! Que ceux qui n’ont pas pu venir sachent que nous espérons les savoir parmi, avec vous, dans les prochaines éditions.

Nous aimerions remercier par ailleurs tous les partenaires au développement, et spécialement l’Organisation Internationale des Migrations (O.I.P), toutes les entreprises et sociétés privées et publiques qui ont appuyé l’organisation de cette activité.
Nous ne manquerions pas de dire un grand merci aux membres de la commission ad hoc qui s’est taillée en quatre pour que cet événement ait lieu et bien entendu aux responsables et au personnel de cet hôtel pour tous les services.

Excellence Mr le Premier Vice-Président,
Chers compatriotes de la diaspora,
Distingués invités,
Mesdames/Messieurs,

L’édition 2014 de la semaine de la diaspora est une première au Burundi. Mais comme disait un sage, « un voyage des milliers de kilomètres commence toujours par le premier pas ». Ce premier pas, c’est un coup d’essai. Grâce à l’implication de tout un chacun, nous allons en faire un coup de maître.

C’est dans cet espoir que le thème de cette année est : « « La diaspora burundaise : devenir le cheval de bataille pour l’investissement avisé, la culture de l’innovation et le transfert des connaissances et du savoir-vivre au Burundi. »

Non seulement nous avons invité tous les services concernés par le volet de l’investissement au Burundi mais surtout nous avons prévu des panels et des stands où tout participant peut s’informer, se renseigner, échanger, partager et avoir le maximum d’informations sur les secteurs d’investissements et les avancées en matières d’amélioration du climat des affaires au Burundi.

Nous n’allons pas rester dans les quatre murs de cette salle et encore moins nous contenter du cadre quasi édénique de cet hôtel situé à un jet de pierre de notre merveilleux lac Tanganyika.
Nous vous invitons à vous préparer à visiter d’autres merveilles du Burundi. Le choix s’est porté cette année sur la réserve naturelle de la Kibira du côté de Teza. Nous alons apprêter des bus et tout le nécessaire pour une évasion au sommet de la crête du Congo. D’autres surprises agréables vous y attendent !

Excellence Mr le Premier Vice-Président,
Chers compatriotes de la diaspora,
Distingués invités,
Mesdames/Messieurs,

Nous aimerions terminer notre mot de bienvenue en réitérant nos sincères remerciements à Son Excellence Monsieur le Président de la République sous le haut patronage de qui cette semaine dédiée aux Burundais de l’étranger a été placée. Nous lui disons toute notre gratitude pour le soutien continu qu’il apporte aux initiatives de notre Ministère. Ce soutien agit comme du carburant qui propulse tout le pays vers des prouesses jamais enregistrées dans notre pays en termes de réalisations et d’engagements des nationaux pour le développement par tous partagé.

Et comme dit l’adage : « Aide-toi et le ciel t’aidera », la contribution des partenaires au développement doit venir consolider les efforts conjugués d’un peuple déterminé à prendre son destin en mains.
Nous vous invitons à suivre attentivement le discours solennel qui va être prononcé par Son Excellence Mr le Premier Vice-Président de la République.

Nous vous souhaitons un agréable séjour au bercail et formulons le vœu de vous voir nombreux, et dans toute la durée des travaux de cette semaine qui vous est dédiée et dans la descente à Teza, et dans les réjouissances de la fête communale qui aura lieu dans toutes les communes du pays en date du 2 août 2014.
Que vive la diaspora burundaise engagée au service de la mère patrie!

Que vive la coopération internationale.
Que Dieu vous bénisse.

Ivyiyumviro vyanyu

ANDIKA ICIYUMVIRO CAWE KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKWA RY’ICIYUMVIRO CAWE:
Ntiwandike ibitajanye n’iyi nkuru, ibitutsi, ivyararaza uwundi canke ibicanishamwo, ntiwandike ibiteye isoni.
Andika email yawe aho vyagenewe. Iciyumviro cawe kija ahabona ari uko camaze gusuzumwa na IGIHE.bi.
Ibi bidakurikijwe, iciyumviro cawe gishobora kutaja ahabona canke kigafutwa, murakoze.